R&D

Recherche et Développement

PROCÉDÉ R&D EXCLUSIF

La résultante d’une parfaite intégration

La création d’une néo-paroi par l’organisme à partir d’un implant biologique est la résultante de plusieurs étapes clefs. Parmi celles-ci, l’intervention des métalloprotéases participe à l’intégration de l’implant biologique. Ces enzymes particulières sont exprimées par l’organisme lors du processus normal de remodelage de la matrice extracellulaire (MEC). Ce sont des enzymes protéolytiques exprimées par l’organisme capables de dégrader l’ensemble des composants de la matrice extracellulaire. Ce faisant, elles remodèlent la matrice nouvellement implantée permettant la création d’une néo-paroi. Un taux anormalement élevé de ces protéases induit une dégradation de l’implant biologique. Au niveau des sites septiques, les protéases bactériennes s’ajoutent aux protéases de l’organisme amenant alors une dérégulation du processus normal d’intégration de la matrice extracellulaire. Les protéases ont donc un rôle critique dans la différenciation de l’implant biologique. Intégration et dégradation de la matrice extracellulaire sont fonction de la concentration en protéases. Face à cette problématique, nous travaillons, en partenariat avec un comité scientifique, à développer de nouveaux produits visant à traiter des patients atteints de pathologies complexes et où l’Ingénierie tissulaire et cellulaire pourrait répondre à des besoins cliniques non satisfaits.

 

UN COMITE D'EXPERTS

Pour que demain s’opère aujourd’hui

 

Le comité scientifique de Meccellis Biotech est composé exclusivement de chirurgiens spécialistes référents, participant à l’orientation et au suivi des programmes de R&D présents et à venir.
Meccellis Biotech a établi un partenariat privilégié pour la réalisation de ses programmes de R&D avec des sociétés expertes des collagènes et des biopolymères résorbables pour les applications biomédicales.

Pour que demain s’opère aujourd’hui, Meccellis Biotech concentre tout son savoir-faire au service de la chirurgie.